La mode des bébés sans couches

0

bébé et coucheLes couches pour bébés suscitent beaucoup de questions ces derniers temps. On a assisté au retour des couches lavables en réaction au danger écologique que représentent les couches jetables. La nouvelle tendance est maintenant à l’abandon pur et simple de la couche dès la naissance. On parle d’HNI : Hygiène Naturelle Infantile.

La HNI, apparue en Nouvelle Zélande, serait pratiquée par environ 6 000 personnes dans le monde. Ce mouvement reste encore très limité, mais il est bon de s’interroger sur les motivations de ces parents pro écolos et sur le bien-fondé de l’apprentissage de la propreté aux bébés dès la naissance.

Le bébé apprend à uriner en étant soutenu au-dessus d’un pot ou d’un lavabo, de préférence avant et après la tétée et le dodo. Progressivement, les parents reconnaissent quand leur bébé a envie de faire : pleur, grimace, etc. Le bébé apprend alors qu’il fait ses besoins en entendant le petit mot magique « pipi ».

Si les motivations écologiques de ces parents sont très nobles, et si l’arrêt des couches représente une économie d’argent notoire, la HNI requiert cependant beaucoup de temps et d’attention de leur part. Sans compter le nettoyage à chaque « accident », alors que les couches évitent justement cette corvée !

Trop insister sur la propreté précoce est déconseillé par les pédiatres. Les bébés n’étant généralement prêts qu’à partir de l’âge de deux ans, il faut leur laisser le temps de faire l’apprentissage de leur hygiène.

VN:F [1.9.22_1171]
Vous avez aimé cet article ? Votez !
10.0/10 (1 vote)
VN:F [1.9.22_1171]
Classement: 0 (sur 0 votes)
La mode des bébés sans couches, 10.0 out of 10 based on 1 rating

Ils ont recherché sur Google :


bébé couche
Une question ? Un commentaire ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>